Skip to content
UNE COLLABORATION EUROPÉENNE

Nous travaillons avec les États et organismes européens pour lutter contre la pandémie et informer le public.

Aujourd’hui, collaborer est vital.

La pandémie de COVID-19 nous rappelle l’importance d’une collaboration à la fois européenne et internationale. Nous collaborons avec les 27 gouvernements européens, l’OMS, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et des vérificateurs de faits indépendants pour lutter contre la pandémie et garantir à tous l’accès à des informations précises.


NOS COLLABORATIONS EN EUROPE

Nous travaillons avec les acteurs de la santé publique pour lutter contre la pandémie et partager des informations fiables.

Participer à la lutte sanitaire

En Espagne, la Banque mondiale utilise nos cartes de prévention des maladies pour anticiper les tests et lits d’hôpital.

Identifier les populations à risque

En France et en Italie, les épidémiologistes utilisent les cartes de prévention des maladies Facebook pour identifier les populations à risque en matière de COVID-19.

Anticiper la propagation du COVID-19

En France, au Royaume-Uni, et en Allemagne, nous aidons les chercheurs à anticiper la propagation du virus grâce à nos données et notre IA.

vaccination

Soutenir les campagnes de vaccination

Découvrez comment nous aidons le public à s’informer sur les vaccins, avec nos partenaires sanitaires.


SOUTIEN DES COMMUNAUTÉS EN EUROPE

Nos plates-formes offre aux citoyens des informations fiables et des ressources utiles.

Outils pour trouver ou offrir de l’aide

Le Centre d’information sur le coronavirus de Facebook comprend une fonctionnalité permettant à tous les utilisateurs de demander ou d’offrir de l’aide à leurs voisins.

Conseils et ressources en matière de bien-être

Royaume-Uni et France : notre Centre d’information sur le coronavirus offre des conseils pour prendre soin de sa santé physique et mentale.

Répondre aux questions sur le COVID-19

L’Organisation mondiale de la santé a lancé une messagerie sur WhatsApp afin de combattre les idées reçues sur le virus et fournir des informations sur la prévention de la propagation du COVID-19.


DES INFORMATIONS SANITAIRES FIABLES

Nos plates-formes aident les utilisateurs à recevoir des informations fiables et à accéder à des ressources utiles.

Accéder à des informations exactes

Nous collaborons avec des vérificateurs de faits indépendants pour lutter contre les fausses informations liées au COVID-19 sur nos applications, et nous proposons aux autorités sanitaires à travers le monde des publicités gratuites.

Éducation aux médias

Nous avons lancé, avec des vérificateurs de faits indépendants européens, une campagne d’éducation aux médias pour aider le public à identifier les fausses informations concernant le COVID-19.

Limiter la diffusion des fausses informations concernant le COVID-19

Facebook travaille avec 35 vérificateurs de faits indépendants en Europe et au Royaume-Uni pour identifier les fausses informations concernant le COVID-19 en 26 langues.

Vaccine

Soutenir les efforts des experts en santé publique pour trouver un vaccin

Découvrez de quelle manière nous collaborons avec des acteurs de la santé à travers le monde pour partager des informations sur le vaccin contre la grippe.


En France, notre campagne pédagogique de sensibilisation a touché 16 millions d’utilisateurs et généré une hausse de 3,4 points de pourcentage en matière de mémorisation publicitaire (utilisateurs se souvenant avoir vu ces publicités), et une hausse de 1,8 points de pourcentage en matière de comportement (utilisateurs déclarant vérifier systématiquement ou la plupart du temps le contenu ou la source d’une publication avant de partager celle-ci). L’outil Conversion Lift de Facebook mesure l’efficacité des campagnes publicitaires. Cette évaluation repose sur une conception expérimentale mise au point par Facebook, où l’audience totale d’une campagne est répartie entre deux groupes : un groupe témoin et un groupe étudié. Le pourcentage de hausse équivaut à la différence constatée entre le groupe témoin et le groupe étudié selon un intervalle de confiance de 90 %.